04/07/2018

Dégustations de vins du caviste en juillet à Montpellier

Les dégustations vigneronnes du caviste tous les samedi
Le mois de juillet est la saison des estivales de Montpellier et des dégustations vigneronnes dans de nombreux domaines. N'oubliez pas que votre caviste préféré reste ouvert tout l'été et que nous organisons tous les samedi des dégustations dans nos caves de Montpellier en présence des vignerons.

Une bonne occasion  de découvrir les vins du Languedoc-Roussillon, de choisir et d'acheter en toute connaissance de cause et si d'aventure les vins dégustés ne vous conviennent pas, nos cavistes sont à votre disposition pour vous conseiller d'autres vins parmi notre large gamme sélectionnée avec soin.

Alors n'hésitez pas à venir rencontrer nos vignerons et échanger en toute convivialité sur leurs terroirs et leur vins. Nous vous accueillons avec plaisir !!!

Le programme des dégustations à l'Argenterie en juin 2018

  • samedi 7 juillet : les vins coups de cœur du mois avec la cuvée Cassipée du Domaine Stella Nova, le rosé Camille du Domaine Cour Saint Vincent et le Muscat Sec Terres Blanches des Vignerons de Frontignan. Ces trois vins sont les bonnes affaires du caviste de juin avec des tarifs très réduits.
  • vendredi 13 juillet : Philippe Richy du Domaine STELLA NOVA fera déguster sa cuvée Cassipée en AOC Languedoc Pézenas rouge et d'autres vins de sa gamme. Une belle rencontre avec un vigneron passionné et soucieux du respect de l'environnement.
  • samedi 21 juillet : Stéphan Terraza du Domaine COUR SAINT VINCENT présentera son excellent rosé Camille et vous racontera l'origine de ce prénom, mais également ses autres vins en AOC Languedoc et Grés de Montpellier issus de son joli terroir situé à Saint Vincent de Barbeyrargues au nord ouest de Montpellier.
  • samedi 28 juillet : nous ferons déguster les vins de FRONTIGNAN une excellente cave dont la réputation n'est plus à faire et notamment leur Muscat Sec Terres Blanches qui étonne par sa finesse et son équilibre.

A découvrir et ne pas manquer 
dans nos caves pendant le mois de juillet !!!

02/07/2018

La chronique et les bonnes affaires du caviste en été

La chronique et les Bonnes Affaire du caviste en été
L'été arrive enfin !!!
La pluie intermittente est partie et le soleil s'est enfin installé durablement. Il nous ramène le ciel bleu, la chaleur et son lot d'activités de saison comme les barbecues, les soirées et diners dans les jardins, sur les terrasses ou au bord de la mer. Le début du millésime 2018 a été bien arrosé et s'avère compliqué pour les labeurs de la vigne, souhaitons que le soleil accompagne maintenant les grappes dans leur maturité. C'est aussi la saison des rosés avec une très belle sélection faite par l'équipe du caviste pour accompagner les apéritifs et repas d'été.

Quels rosés choisir ?
Si l'été est propice à la consommation des rosés, il n'est pas toujours facile de bien les choisir. Les vignerons de Provence, du Languedoc et d'ailleurs proposent aujourd'hui une large palette de goûts et de couleurs avec de nombreuses nuances et une qualité croissante avec d'excellents rapport qualité/prix. Pour vous permettre de faire le bon choix parmi la multitude de rosés que nous proposent les vignerons, nous vous suggérons de lire notre article sur les rosés qui vous apportera les meilleurs conseils du caviste.

Visite de vignoble et estivales
Nous encourageons vivement les vacanciers lors de leurs escapades à pratiquer l'oenotourisme et à visiter les vignerons qui ont mis en place des structures d'accueil dans leurs domaine avec des activités de visites des vignobles et des chais, de dégustations, hébergement, restauration... C'est un bon moyen de mieux comprendre comment et par qui les vins sont élaborés.

Le Languedoc est aussi la région idéale pour aller à la rencontre des vignerons lors des Estivales. Cette manifestation a démarré à Montpellier en 2001 à l'initiative de son maire Georges Frêche. C'est une occasion de rencontres entre et vignerons et amateurs sur l'Esplanade Charles de Gaulle. Elle permet de se restaurer sur place avec des produits du terroir, mais également de se cultiver avec des conférences sur le vin ou des animations œnologiques, le tout accompagné par des groupes de musique. 
La manifestation a pris depuis lors une grande ampleur puisqu'elle réunit tous les vendredi du 6 juillet au 31 août 2018 une trentaine de vignerons et accueille plus de 200.000 personnes pendant la saison.

Enfin les Estivales ont tellement de succès qu'elles ont essaimé un peu partout en Languedoc. On peut désormais en trouver au Mas de Saporta à Lattes, à Pézenas, Lavérune, Narbonne, Sommières, Villeneuve lès Maguelone... En savoir plus ICI

Les coups de cœur du caviste en BONNES AFFAIRES
Pour passer un bon été le caviste vous propose des vins de saison qui accompagneront à merveille vos apéritifs, soirées et repas en famille ou entre amis. Du rouge au blanc, en passant par le rosé c'est un rendez-vous avec la fraicheur que nous vous proposons dans les meilleurs terroirs du Languedoc.

Pour mieux les découvrir, ces vins sont en dégustation tous les samedi dans nos caves de l'Argenterie à Montpellier.
  • Vignerons de FRONTIGNAN - IGP Pays d'Oc - Terres Blanches muscat sec - blanc 2017
  • Domaine COUR SAINT VINCENT - AOP Languedoc - Camille - rosé  2017
  • Domaine STELLA NOVA - AOP Languedoc Pézenas - Cassiopée - rouge 2017

En Bonnes Affaires pendant tout le mois de juillet
et à l'achat dans nos caves à Mauguio et Montpellier 
à prix réduits !

22/06/2018

L'été arrive et annonce la saison des vins rosés

L'été arrive et annonce la saison des vins rosés
Les vins rosés font désormais l'objet d'un engouement auprès d'un très large public. Avec l'arrivée du soleil et de la chaleur, c'est l'été qui vient enfin et annonce le retour des rosés sur les tables et pendant les soirées au bord de la mer. Au delà du plaisir sensuel, nous proposons une découverte un peu plus approfondie des vins rosés.

Le rosé vin d'été facile : vrai ou faux ?  
Nous aimons bien ces périodes douces, annonciatrices de vacances et de détente, pendant lesquelles on apprécie l'oisiveté des longues soirées estivales, autour d'une bonne bouteille de rosé partagée entre amis.
Le rosé a encore trop souvent l'image d'un vin facile que l'on consomme sans prétention. Le commun des mortels le classe rarement dans les grands vins. Il a même parfois la mauvaise réputation de celui qui à cause de son acidité et de l'abus de sulfites provoque migraine et lendemain difficile. Mais ce passé est largement révolu et le vin rosé c'est pas si facile que ça, ni à faire ni à choisir. Nous allons donc tenter d'éclairer la lanterne de chacun.

Comment faire un rosé ?  
Le rosé n'est  pas unique, il est multiple. Alors nous ne parlerons pas du rosé, mais plutôt des rosés.
Tout d'abord, il faut revenir à la genèse, les rosés sont considérés à tort, comme des vins faciles à élaborer. Mais ne vous y trompez pas. Ce sont probablement les plus difficiles à faire. Le travail du vinificateur est très complexe pour pouvoir obtenir un vin rosé de qualité qui soit à la fois frais, fruité, doté d'un bel équilibre et avec la couleur souhaitée. 

Contrairement aux vins rouges dont la durée d'élaboration et d'élevage est longue ce qui peut permettre de masquer parfois certains défauts de jeunesse, le rosé est élaboré en quelques journées, au maximum quelques semaines et s'il raté au départ, il n'est plus possible de l'améliorer ensuite.

Rappelons que les rosés ne sont pas élaborés par un assemblage de vin blanc et de vin rosé, mais par la vinification particulière de raisins rouges, dont la plupart sont à chair blanche. 
La couleur est le résultat du temps de macération et de la méthode utilisée pour le vinifier. C'est la peau du raisin qui contient les tannins et donne la couleur du vin.
Il y a deux techniques pour faire un rosé, la saignée ou le pressurage direct qui donnent pour résultat des vins très différents tant en couleur qu'en goût.

La saignée c'est la méthode qui consiste à remplir la cuve avec les grappes de raisin et laisser le jus s'écouler naturellement sous le poids de la partie solide du raisin. Cela produit des vins plus foncés et plus corsés.

Le pressurage direct c'est la technique qui utilise un pressoir pour presser les raisins juste après la vendange. Les jus sont immédiatement séparés des peaux de raisin. Cela produit des rosés de couleur pâle et plus légers en tannins. 


Que signifie la couleur des rosés ? 
La couleur des rosés provient du type de cépages et du mode de vinification utilisé par le vigneron. Plus le temps de  macération est long, plus le vin sera foncé. D'une manière générale et sans que ce soit un absolu, les rosés pâles sont plus légers en goût et en tannins. Ils conviennent bien à l'apéritif. Les rosés foncés sont plus puissants et concentrés. Ils accompagnent plus facilement les repas. Mais ici encore, il faut se méfier des a-priori car chaque vigneron a sa propre méthode et les goûts sont toujours très personnels.

Il existe aussi des rosés qualifiés de "gris" ou "gris de gris". Ces vins sans posséder "50 nuances de gris" possèdent une technique de vinification à macération très courte et sont d'une couleur rose pâle proche du saumon avec des reflets blanc et gris. Il sont généralement produits en Lorraine et en Languedoc, à partir de cépages spécifiques tels que les grenache gris, pinot gris, sauvignon gris, picpoul gris...

La tendance depuis ces dernières années est aux rosés le plus pâle possible, à tel point que certains sont si transparents que l'on pourrait croire qu'il s'agit de vins blancs ou même de l'eau. Mais que l'on se s'y trompe pas il ne s'agit pas de rosé piscine, mas de vrais vins !!!

Qui produit des rosés ? 
La France est le premier producteur de rosés avec un tiers de la production mondiale. Beaucoup pensent que le rosé est majoritairement provençal, mais c'est une erreur ! Certes il l'est en partie, mais pas uniquement. Le rosé existe depuis très longtemps, il est probablement le premier des vins produits dès l'antiquité. Il s'appelait à l'origine cléret ou encore aujourd'hui clairet dans le bordelais. Il se produit désormais des rosés dans presque toutes les régions de France et également en Europe avec notamment l'Italie, l'Espagne, peu le savent l'Allemagne en forte progression, mais aussi les États-Unis, l'Afrique du Sud...

Tour de France des rosés 

Provence : La Provence est depuis les années 1956 classée en VDQS puis les premiers AOC dans les années 1970 pour ses vins rosés. Les vignerons provençaux sont les pionniers de la qualité et ont largement contribué à la renommée actuelle des vins rosés. De nombreux domaines de Provence et notamment les crus classés ont atteint une notoriété mondiale pour les vin rosés avec de prix qui tutoient les grands crus classés rouges. On en trouve pour tous les goûts avec une grande diversité. Les vignerons excellent en la matière et on peut leur faire confiance.

Tavel : Le Tavel revendique d'être le premier rosé de France. Personne ne sait dans quel sens il faut entendre le mot "premier". Est-ce le plus ancien, le plus connu, le plus diffusé, ou le plus renommé. Mais probablement s'agit-il d'un bon slogan de propagande développé par les vignerons de cette appellation pour faire parler de leur vin. Il n'en reste pas moins que les rosés de Tavel sont des vins haut en couleur et en caractère qui accompagnent bien les repas gastronomiques.

Languedoc : Le Languedoc dans l'ensemble de ses AOC et IGP est depuis plusieurs années le premier producteur mondial de rosés en volume. La qualité a énormément progressé depuis une dizaine d'années. De plus en plus de vignerons apportent un grand soin à la réalisation de leurs vins rosés. La grande diversité des terroirs et des cépages utilisés favorisent de multiples expressions aromatiques et de saveurs.

Anjou : Le cabernet d'Anjou est un rosé foncé pâle et très typé qui est produit dans le Maine et Loire au sud d'Angers et de Saumur, à base de cabernet franc et de cabernet sauvignon. Peu le savent, mais cette appellation rosé est tellement appréciée et réputée qu'elle est devenue la deuxième AOC rosé de France en volume. Plus de 40 millions de bouteilles produites par an. Ces vins sont tendres, à la fois aromatiques, doux et gourmands.

Bordeaux : Le Clairet à Bordeaux existe depuis le XVème siècle. Son origine étymologique signifie vin clair. C'est un des plus anciens rosés de France. Ces vins AOC peuvent être élaborés sur l'ensemble de l'appellation Bordeaux. C'est un vin de couleur foncée qui se situe entre un rosé et un rouge. Ils sont riches en saveurs, fruités, persistants en bouche et rafraichissants. Depuis peu les vignerons bordelais  produisent également des rosés clairs.

Champagne : La champagne produit des vins rosés effervescents depuis le XVIIIème siècle. C'est la seule AOC qui a l'autorisation d'assembler vin rouge et vin blanc pour élaborer ses vins rosés. Une très faible quantité de rosé est faite à partir de saignée. Les champagnes rosés champenois sont des vins gastronomiques de caractère qui ornementent avec panache les tables des chefs étoilés, mais accompagnent aussi très bien les desserts.
Il existe aussi une petite appellation  qui produit des vins rosés tranquilles qui se dénomme Les Riceys, élaborés à base de pinot noir dans la commune éponyme des Riceys située dans l'Aube à la limite de la Bourgogne.

Qui consomme du rosé et pourquoi ? 
Depuis plusieurs années la consommation de rosés augmente régulièrement en France, mais aussi à l'étranger. Les français se sont pris de passion pour ces vins aromatiques et fruités et alors qu'ils n'en consommaient que l'été, depuis quelques temps la consommation est devenue annuelle. Quand avant chez les cavistes il restait du rosé fin septembre, on le trainait en stocks jusqu'en juin de l'année suivante. 

Maintenant quand il y a une rupture en décembre d'un domaine connu et apprécié, les clients nous reprochent de ne pas en avoir et il faut leur expliquer la saisonnalité de ce produit qui est artisanal et non pas industriel.

La popularité croissante de vins rosés s'explique aussi par le goût du rosé qui correspond aux attentes des amateurs de vins d'aujourd'hui. En effet, un certain nombre de consommateurs dédaignent l'acidité des blancs et apprécient peu les rouges trop tanniques. Dans les rosés ils trouvent un équilibre entre les deux, c'est à dire à la fois la fraicheur des blancs et le caractère des rouges. Par ailleurs, il y a désormais un grande diversité de vins rosés qui permet d'avoir une palette gustative très large.

La pénurie de rosé rêve ou réalité ? 
Fin mai 2018 la presse, la radio et la télévision se sont déchainés avec une annonce sur une pénurie imminente de rosé pour l'été 2018. Que penser de cet emballement médiatique ? Certes le millésime 2017 a été plus faible en rendement dans l'ensemble des vignobles de France et du monde. Une baisse générale entre 20 et 30% selon les régions. Néanmoins, les deux grands producteurs de rosé sont la Provence et le Languedoc dont le volume augmente.

Alors #pénuriederosé = #fakenews. On peut se poser légitimement la question : à qui profite cette avalanche d'information ?

Concrètement, si la consommation de rosé augmente, elle est compensée par l'augmentation constante de production en Languedoc depuis plusieurs années. D'autres régions françaises lui emboitent le pas, mais également les pays étrangers, comme l'Italie ou l'Espagne. Donc nous aurons peut-être moins de choix sur certains rosés historiques et connus, mais d'autres nouveaux les remplaceront.
Alors rassurez vous il y en aura pour tout le monde et votre caviste vous garde du stock pour les fêtes et soirées de cet été !!!

Le rosé n'est pas un vin de garde 
Attention aux clichés ! Beaucoup s'accordent à dire que le rosé doit être impérativement consommé au maximum dans l'année qui suit son millésime de production. C'est une réalité qui se vérifie souvent. 
Néanmoins, selon la technique de vinification utilisée par le vigneron, la garde des vins rosés pourra aller jusqu'à 2 ou 3 ans sans aucun risque. 

Ceci est particulièrement avéré dans les domaines renommés de Provence dont les vinificateurs maitrisent depuis longtemps le processus de l'élaboration des rosés et également dans certains domaines du Languedoc. 
Certains vins foncés ont aussi une aptitude à la garde plus longue, notamment le Cabernet d'Anjou.


Alors quel rosé suis-je ? 
Le plus important est le plaisir que l'on prend à la découverte d'un bon rosé entre amis pour accompagner un apéritif ou un bon diner en toute convivialité. Alors qu'il soit rosé pâle, foncé, doux, fruité, pétillant ou sec, peu importe... il faut qu'il vous plaise !!!

Alors nous vous souhaitons un bon été, une bonne dégustation avec un bon rosé et la meilleure amie de l'homme : modération bien sûr !!! Et n'oubliez pas de demander l'avis de votre caviste qui est le mieux placé pour vous conseiller avant d'acheter un vin rosé.

 Pour choisir un bon rosé 
  demander conseil à son caviste ! 
 Un large choix de rosés à la vente dans nos caves de Montpellier... 

10/06/2018

Idée cadeau caviste pour la fête des pères

Le jour de la fête des pères
dimanche 17 juin 2018

#idéecadeaucaviste pour la fête des pères
Des idées cadeaux pour la fête des pères chez le caviste de Montpellier à découvrir dans nos caves de l'Argenterie, du Polygone ou de Fréjorgues.

Tout d'abord, nous souhaitons une très bonne fête à tous les pères. Nous espérons que ce sera une bonne occasion pour tous de se retrouver en famille, en toute convivialité autour d'une bonne table, avec de bons mets et les vins qui les accompagneront.

Pour faire son cadeau de la fête des pères, notre équipe a sélectionné une très belle gamme de vins, whisky, rhum, champagne, cognac, armagnac, eau de vie et autres spiritueux qui sauront faire plaisir. Nous proposons des coffrets cadeaux déjà conçus, mais aussi des coffrets à réaliser soi-même sur mesure, composé des vins de votre choix.

Pour les contenants, il y en a aussi de toutes les tailles de la mignonette au balthazar, en passant par le magnum, ainsi les grands et les petites familles ne sont pas oubliées.

Nous avons également des accessoires du vin tels que carafe, tire bouchon, stop gouttes, verres, livre de cave pour agrémenter la dégustation du vin.
Enfin pour les amateurs de  bonne chère nous proposons aussi un rayon épicerie fine avec fois gras, caviar, terrines, jambon Pata Negra.

 Suivez #idéecadeaucaviste des cavistes indépendants 
sur Facebook Twitter Instagram

Plein d'idées cadeaux pour la fête des pères dans nos caves à Montpellier
N'hésitez pas à demander conseil à votre caviste !!! 

02/06/2018

Dégustation de vins du caviste en juin à Montpellier

Dégustation de vins du caviste à Montpellier
Le mois de juin est propice à la découverte des nouveaux millésimes et notamment les 2017 en blanc et rosés qui arrivent dans nos caves. Même si le soleil n'est pas encore au rendez-vous ou tout du moins entrecoupé de nuages et d'averses, venez retrouver le soleil des terroirs mis en bouteilles, avec les dégustations vigneronnes en juin dans nos caves à Montpellier. Nos recevons tous les samedi un vigneron pour présenter son terroir et faire découvrir ses vins. 

Tout ceci dans la convivialité, la bonne humeur et surtout avec modération la meilleure amie de l'homme.

Le programme des dégustations à l'Argenterie en juin 2018
  • samedi 2 juin : les vins coups de cœur du mois avec le Brouilly du Domaine de Sermezy, le Rosa-Rosae du Château la Salade et le chardonnay du Domaine de La Colombette. Ces trois vins sont les bonnes affaires du caviste de juin avec des tarifs très réduits.
  • samedi 9 juin : Patrice Chevrier du Domaine de SERMEZY avec ses crus du Beaujolais, Brouilly, Morgon, Chiroubles, Fleurie, Coteaux Bourguignons, et même des cépages improbables dans son terroir des viognier et syrah. 
  • samedi 16 juin : Anne Donnadieu du Château La SALADE SAINT HENRI viendra ous présenter ses excellents crus du Pic Saint Loup avec notamment son dernier millésime du Rosa-Rosae dont le nom suggère qu'il s'agit d'un rosé romain.  
  • samedi 23 juin : Gérard Jeanjean le vénérable doyen du Mas de FOURNEL fera déguster ses grands vins en AOC Pic Saint Loup avec la jeunesse et la gentillesse qui l'animent toujours.
  • samedi 30 juin : la famille Pugibet du Domaine de LA COLOMBETTE  avec ses vins toujours à la pointe de la modernité et aussi du respect environnemental nous présentera entre autre son chardonnay élévé en demi-muid.

A découvrir et ne pas manquer 
dans nos caves pendant le mois de juin !!!

01/06/2018

La chronique et les Bonnes Affaires du caviste en juin

La chronique et les Bonnes Affaires du caviste en juin
Les millésimes se suivent...
Les millésimes se suivent mais ne se ressemblent pas. C'est ce qui fait le sel de la vie. Chaque année est différente et si 2017 restera gravée dans nos mémoires pour le millésime de la chaleur et des baisses de rendement dans le monde viticole, 2018 a commencé avec un hiver froid et neigeux et se poursuit avec un printemps pluvieux et humide.

Cela rend le travail à la vigne particulièrement difficile pour les vignerons qui doivent faire très attention à ce que des maladies de type mildiou ne se propagent pas. Il ont également les plus grandes difficultés à circuler dans leurs vignes en raison de sols humides et très meubles qui ont pour conséquence d'immobiliser les tracteurs et rendre difficile la marche dans les rangs de vigne. Le côté positif est que les nappes phréatiques sont rechargées et les sols abreuvés d'eau.
Nous souhaitons force et courage à nos amis vignerons pour affronter cette période délicate.

Quand les médias s'emballent sur la pénurie de rosé !
Fin mai la presse, la radio et la télévision se sont déchainés avec une annonce sur une pénurie imminente de rosé pour l'été 2018. Que penser de cette emballement médiatique ? Certes le millésime 2017 a été plus faible en rendement dans l'ensemble des vignobles de France et du monde. Une baisse générale entre 20 et 30% selon les régions. Néanmoins, les deux grands producteurs de rosé sont la Provence et le Languedoc. Peu le savent, mais le Languedoc a largement dépassé la Provence en volume de production de rosé. 

Alors #pénuriederosé = #fakenews. On peut se poser légitimement la question : à qui profite cette avalanche d'information ? D'aucuns diront que la source est sûre et que le cours du vrac va augmenter en proportion. Mais que nenni car les achats du grand négoce sont faits depuis longtemps et les tarifs ont déjà augmenté.

Concrètement, si la consommation de rosé augmente, elle est compensée par l'augmentation constante de production en Languedoc depuis plusieurs années. D'autres régions françaises leur emboitent le pas, mais également les pays étrangers, comme l'Italie ou l'Espagne. Donc nous aurons peut-être moins de choix sur certains rosés historiques et connus, mais d'autres nouveaux les remplaceront. Alors rassurez vous il y en aura pour tout le monde et votre caviste vous garde du stock pour les fêtes et soirées de cet été !!!

Les coups de cœur du caviste en juin
Pour égayer l'ambiance humide qui perdure, le caviste vous propose ses coups de cœur avec un rosé qui nous vient du Pic Saint Loup, un chardonnay du sud élevé en demi-muid et un vin septentrional plein de fraicheur qui nous vient des crus du Beaujolais.

  • Domaine de LA COLOMBETTE - IGP Pays d'Hérault - chardonnay - blanc 2015
  • Château de LA SALADE - AOC Pic Saint Loup - Rosa-Rosae - rosé 2017
  • Domaine de SERMEZY - AOC Brouilly - Saint Pierre - rouge 2016

En Bonnes Affaires pendant tout le mois de mai
et à l'achat dans nos caves à Mauguio et Montpellier 
à prix réduits !

02/05/2018

La chronique du caviste et les Bonnes Affaires de mai

La chronique du caviste et les Bonnes Affaires de mai
Au mois de mai ne dit-on pas : "fais ce qu'il te plait". 
Cette petite phrase dicton qui paraît bien anodine tellement on l'a entendu, n'est pas si neutre. En effet, de prime abord on pense à la météo et au conseil de nos tendres mères, qui voyant leur jeune progéniture sortir dehors en avril sans un fil sur le dos, pouvait enfin s'exclamer que la météo plus clémente du mois de mai permettait toute liberté dans l'habillement. 

Mais n'en déplaise aux grincheux, mon bon monsieur, le temps n'est plus le même qu'avant !!! Personne ne peut plus jurer qu'au mois de mai soleil et chaleur sont garantis. La faute au réchauffement climatique peut-être ? 

Balades dans les vignobles
Ce mois reste néanmoins toujours propice aux promenades en tous genres dans les vignobles avec les fameuses balades vigneronnes et gastronomiques qui retrouvent les chemin des vignes avec la balade Aux Grés de Montpellier au cœur du patrimoine historique de la ville le 13 mai 2018, les Sentiers Gourmands en Clape vigneronne à côté de Narbonne le 20 mai 2018, les Vignes Toquées de Nîmes les 1-2 et 3 juin 2018? les fameuses et très suivies Vignes Buissonnières en Pic Saint Loup les 9 et 10 juin 2018 et bien d'autres encore... Mais attention le succès grandissant de ces manifestations est tel qu'il convient de réserver sa place longtemps à l'avance !!!


Vign'O Verre revient
Si vous n'avez pas le temps de vous rendre dans le vignoble, les vignerons viennent à vous à Montpellier. 
Le caviste organise avec ses fidèles partenaires vignerons son 5ème Vign'O Verre de printemps les 25 et 26 mai 2018. Une dégustation rencontre en toute convivialité avec plus de 20 vignerons présents. Un évènement à ne pas manquer !!!




Enfin pour rester dans l'esprit chaleureux du mois de mai, le caviste a sélectionné des cuvées coups de cœur pour les Bonnes Affaires du mois avec :

  • Château COUPE ROSES - AOC Minervois - Champ du Roy - blanc 2017
  • Domaine Virgile JOLY - AOC Saint Saturnin - Saturne - rosé 2017
  • Domaine CALAGE RESSEGUIER - Emotions - rouge 2016

En Bonnes Affaires pendant tout le mois de mai
et à l'achat dans nos caves à Mauguio et Montpellier 
à prix réduits !